Content Single

Fermeture : communication du Centre culturel de rencontre

Par décision du Conseil d’administration le 13 mars 2019,
le Parc Rousseau est fermé au public jusqu’à nouvel ordre,
aussi bien pour les visites individuelles que pour celles de groupes.

Pour plus d’informations, voir le communiqué de presse.

 

Le Parc Jean-Jacques Rousseau est une propriété du Département de l’Oise, que l’association « Centre culturel de rencontre Jean-Jacques Rousseau » gère et valorise depuis 2013 sous le label du Ministère de la Culture « Centre culturel de rencontre ».
Ce label lie le CCR à un réseau professionnel de sites patrimoniaux remarquables, qui allient mémoire et création. Le projet artistique et intellectuel d’un CCR concerne tant la valorisation patrimoniale du site que la création et la diffusion artistique pour servir l’héritage du lieu, ou encore la médiation culturelle et le tourisme.

 

Le 22 mars 2019, le Département de l’Oise n’a pas souhaité valider avec nos partenaires, ministère de la Culture et Conseil régional des Hauts-de-France, une convention triennale pourtant nécessaire au maintien de notre label, avant le 31 mars 2019, d’après le décret no 2017-434 du 28 mars 2017 relatif au label « centre culturel de rencontre » pris pour l’application de l’article 72 de la loi no 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine. Ce label définit le cadre général de nos missions, de nos objectifs, de nos moyens, et garantit le niveau de qualité de notre travail.
Le Département a fait savoir à l’association que cette décision était motivée par une réflexion entamée au sujet de la gestion de sa propriété et a concédé une convention d’occupation d’un an à l’association, pour 2019. Ce qui

Par conséquent, cette situation nouvelle remet en cause nos activités et leur pérennité. Notamment, elle ne nous a pas permis de recruter le personnel nécessaire au maintien de l’accueil, à la mise en œuvre de  nos offres culturelles, de notre programmation, de la médiation culturelle ou de la sécurité des publics.
Le Parc a donc dû être fermé au public, sur décision unanime du Conseil d’administration de l’association, dont l’avenir se voit questionné, et qui devrait faire l’objet d’arbitrages prochains.

 

 

Park closed

It has been decided by the board on the 13th of April, 2019
that the Parc Rousseau would, until further notice, be closing its doors.

The Parc Jean-Jacques Rousseau is a property of the Oise Département and it has been managed and animated since 2013 by the Centre culturel de rencontre Jean-Jacque Rousseau under a Ministry of Cultural Affairs label called « Centre culturel de rencontre » (CCR).
This label helps CCRs team up with a professional network of remarkable heritage sites rich both in memory and creativity. The artistic and intellectual projects of CCRs help promote the heritage of the sites they serve and create art to follow their legacy, but they also serve as cultural intermediaries and facilitate tourism.

On the 22nd of March, 2019, the Oise Département chose not to validate with our partners – the Ministry of Cultural Affairs and the Conseil Régional des Hauts-de-France – a triennial convention that we needed to have validated before the 31st of March, 2019 if we wanted to keep our label. This label defines the general scope of our missions, our objectives and our funds, and guarantees the quality of our work.
The Oise Département has communicated to our association that the motivating factor behind this decision was a questioning of the way its property was being used. They have agreed to sign with us a one-year convention allowing us to use the park in 2019.

As a result, this new situation puts in jeopardy our activities and their long-term prospects. Among other things, we haven’t been able to recruit some necessary staff and will not be able to maintain our front desk, create cultural events or an event programme, act as cultural intermediaries, or insure the security of our visitors.
By unanimous decision of the board of the association, the Parc has therefore had to close its doors,  The future of the association itself is put into question and should soon be the object of a decision.