Content Single

Zahra Luengo (Odyssée)

Design graphique & arts visuels
< Espagne >
Résidence Odyssée : juillet-septembre 2018

 

Née en 1985 à Cadix, Zahra Luengo vit et travaille aujourd’hui à Berlin. Sa carrière professionnelle débute en 2011 : alors qu’elle termine son diplôme en imprimerie d’art et de design graphique à l’école d’arts de León en Espagne, elle rejoint le centre social « la Nave ». Elle y installe son premier atelier et commence à développer le projet itinérant « Overlayer », en collectant des publicités et en les manipulant à la manière de couches, comme un archéologue et comme un moyen de révéler au jour des informations historiques

En 2013, elle installe son atelier à Berlin et poursuit sa carrière artistique dans différents endroits du monde. Se consacrer à déambuler dans les rues pour chercher des publicités lui a permis de trouver son propre langage artistique. Le projet« Overlayer », principalement fondé sur le « collage et décollage » tente de déchiffrer le message caché de la ville, prenant comme source d’inspiration les murs des rues à la fois publicité, média de masse et culture populaire.

 

Zahra Luengo a pu essayer de nouvelles techniques artistiques et explorer de nouveaux concepts, en relation avec la nature et le paysage ainsi qu’avec la cosmologie, grâce aux “Nuits des étoiles”. Profitant de la proximité de la capitale pour y chiner, Zahra Luengo a créé de nombreuses compositions de collage en associant des images provenant de livres de science, de géographie et d’astronomie à des formes féminines issues de magazines de mode. Il s’agit pour elle de transformer ces corps en autre chose que des objets publicitaires grâce à des arrière-plans astronomiques les reliant à l’univers.

Inspirée par le “jardin des Lumières”, Zahra Luengo a aussi expérimenté un collage rétro-éclairé en créant une boîte lumineuse afin de révéler arrière-plan ou texture différents. Par ailleurs, l’artiste a recueilli des feuilles d’arbres et de plantes du Parc pour les imprimer sur du papier en utilisant la technique du monotype, où chaque gravure est unique et originale. L’idée, fondée sur les livres de botanique illustrés de gravures, serait de réaliser un catalogue botanique et artistique des espèces présentes dans le Parc.