Content Single

Pierre Senges et Claire Moreux

Type de résidence : écriture
Nationalité : français
Durée de résidence : mars – juin 2015

Pierre Senges est un écrivain français, auteur de plusieurs romans et récits publiés aux Editions Verticales dont Veuves au maquillage (2000, prix Rhône-Alpes), Ruines-de-Rome (2002, prix du Deuxième Roman), La Réfutation majeure (2004, Folio Gallimard 2006), Fragments de Lichtenberg (2008) et Études de silhouettes (2010). Il a aussi écrit de nombreuses fictions radiophoniques pour France Culture, France Musique, France Inter et a reçu le prix SACD Nouveau Talent Radio en 2007. Il a notamment collaboré avec le dessinateur Nicolas de Crécy pour Les carnets de Gordon McGuffin chez Futuropolis et Les aventures de Percival, un conte phylogénétique aux éditions Dis Voir. Il a aussi été pensionnaire-écrivain de l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) en 2012. Récemment, il a participé à l’écriture du récit de l’exposition contée Totem et Tattoo d’Olivier Vadrot au Centre Pompidou (2014). Actuellement il travaille à une nouvelle œuvre littéraire et prépare une adaptation de Macbeth, différentes fictions radiophoniques et un opéra de 20 minutes.
Claire Moreux est née en 1977, elle est graphiste à Montreuil. Après des études à l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, elle travaille quelques années en agence pour ensuite développer une pratique en tant que graphiste indépendante pour des projets essentiellement tournés autour des arts visuels et de la musique, avec des collaborations pour des livres d’artistes (Lili Reynaud Dewar, Ida Tursic & Wilfried Mille, Delphine Coindet, Pae White, Sheila Hicks…), et des Centres d’arts et galeries (FRAC Aquitaine, Le Magasin-CNAC à Grenoble, Le Pavillon du Palais de Tokyo, la galerie Triple V, le Parc Jean-Jacques Rousseau), des labels musicaux (Aspic records, Optical Sound), et des projets pluridisciplinaires (Sebastien Roux, Célia Houdart…). Elle a collaboré régulièrement aux éditions du Palais de Tokyo, à la revue Zérodeux et à la revue Petunia.

Cette résidence a donné lieu à la conception et l’édition de Rebrousse-parc, jeu de carte littéraire en vente à l’accueil du parc et dans certaines librairies. Des lectures ont eu lieu lors du Festival des fabriques et le jeu a été mis en place le 27 septembre ainsi que lors d’accueil de scolaire.